-15% jusqu'au 30/09/2021 avec le code bienvenue

« Quand Magdeleine va chez Joseph (et vice versa) », en 2020, c’est reparti !

Dans L'atelier

Par Jérôme Regueme

En 2019, 8 usagers de Castres et Mérignac avaient investigué l’intérieur des Ateliers par l’art et la peinture. En 2020, c’est au tour des extérieurs proches des ESAT d’être étudiés. L’objectif* : mettre sur pied une exposition photo, dans un vrai lieu d’expo, sur le thème « la nature et les jardins » !

Cette année, les 9 usagers participants et les 2 artistes plasticiennes** sont invités à sortir des murs ! Entre jardin et paysage, ils interrogeront par le biais de la photographie la nature qui leur est proche et le regard qu’ils lui portent. De janvier à mars, 3 séances d’ateliers collectifs et une sortie culturelle, la visite guidée de l’exposition Narcisse ou la floraison des mondes au FRAC Aquitaine ont eu lieu. Après la période de confinement, le projet retrouvera le chemin des ESAT par la reprise des ateliers et l’organisation d’une visite guidée de la Forêt Contemporaine.

« Certains ont participé au projet l’an dernier, d’autres le découvrent. Tous sont ravis de commencer ou continuer l’aventure et ne loupent pas une miette des rencontres avec les plasticiennes ! La poursuite du projet était très attendue. Le confinement reporte les échéances, mais tous seront ravis de se retrouver en mai » explique Anne Méca, Assistante sociale en charge du projet aux Ateliers Saint Joseph.

Le maître-mot : la découverte

Le projet permet aux participants de sortir de « leur zone de confort », de leurs ateliers de référence, en leur permettant d’investir un espace différent. Ainsi, ils s’ouvrent à un environnement socio-culturel inconnu et s’essayent à des pratiques artistiques inexplorées.

« Cet atelier est vraiment complémentaire au travail que nous menons toute l’année. Ils expriment ici des compétences spécifiques qui ne ressortent pas dans les autres activités proposées par l’ESAT. Nos 8 participants ont des ressources, des choses à dire et à montrer : l’art le leur permet ! » reprend Anne Méca.

Le projet permet aussi de rencontrer de nouvelles personnes : les plasticiennes et les autres participants, usagers d’ateliers différents. Chacun apprend à se connaître, à croiser les regards, à s’entraider. Une dynamique de groupe essentielle, quand l’objet de ces 6 mois de travail est une œuvre collective !

Exposer hors les murs

Cette année, en effet, l’objectif est ambitieux : exposer les travaux des participants dans des lieux publics (pour l’instant tenus secrets) pour permettre la rencontre entre les usagers et le grand public. 

Deux expositions verront le jour : l’une à Mérignac, l’autre à Castres. Leur contenu ou leur nom ? Pour l’instant, tout est encore possible : d’étapes en étapes, le groupe construit son œuvre…et il se garde bien de nous en dévoiler le moindre aspect !  

 

* Avec la fermeture des Ateliers due au COVID19, le projet est reporté mais pas annulé : un nouveau planning sera mis en place dès le retour des usagers.

** Comme en 2019, l’association IdI Interactions d’Idées accompagne les deux ESAT dans le projet. 

Sur le même sujet

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

Personnaliser