Conseil de la Vie Sociale : à vos votes !

Dans L'atelier

Par Jérôme Regueme

Le 17 novembre auront lieu les élections du Conseil de la Vie Sociale des Ateliers Saint-Joseph. Un organe consultatif essentiel à la vie de l’ESAT où se retrouvent les représentants de l’ensemble des parties prenantes de l’établissement.

Cet organe regroupe 20 personnes, dont 18 seront élues le 17 novembre pour 3 ans :

  • 6 représentants des usagers, parmi lesquels le Président sera élu
  • 6 représentants des familles des usagers
  • 2 représentants des salariés

Un représentant de l’Institut Don Bosco et Jérôme Réguème, directeur des Ateliers Saint-Joseph, siègent également.

Leur rôle commun : ils se réunissent au moins 3 fois par an pour donner leur avis sur les projets et l’organisation de l’établissement, proposer de nouvelles idées et faire remonter à la Direction des informations et des problèmes généraux rencontrés par les usagers, les familles ou les salariés.

« On ne parle pas de problèmes personnels. C’est vraiment la vie dans l’établissement qui compte : les projets architecturaux, les horaires de travail, les sorties de fin d’année… Récemment, on a décidé tous ensemble de continuer à faire vivre le Café Saint-Jo par exemple » précise Rémi Rousseau, usager de l’atelier couture et Président du CVS depuis 2017.

« Nous sommes vraiment dans une instance consultative qui permet de donner la parole à tout le monde » renchérit Katya Drouet, monitrice de l’atelier couture et représentante des salariés au CVS. « La direction donne des informations et répond aux questionnements des usagers et des parents par le biais de leurs représentants. C’est un réel outil de communication où l\\\\\\\'échange est au 1er plan. »

« La démocratie qui s’exprime »

Depuis 3 ans, sous l’impulsion de la Direction, le CVS a pris de plus en plus de place dans la vie de l’établissement.

« Avoir un CVS c’est comme avoir des délégués du personnel » explique Jérôme Réguème, Directeur. « Ça permet de solliciter et d’impliquer à leur juste place les parents et les usagers dans la vie de l’établissement. Le CVS c’est la démocratie qui s’exprime ! »

Côté usagers, le Conseil de la Vie Sociale s’est réellement organisé sous la Présidence de Rémi Rousseau. Une permanence est désormais organisée par les représentants des travailleurs tous les derniers jeudis du mois lors des pauses de l’après-midi dans la salle de repos. Une initiative qui renforce l’accessibilité au CVS et permet à tous de faire remonter facilement des informations, de poser de nombreuses questions et de donner des idées.

« J’ai connu plusieurs CVS qui ne donnaient pas une vraie place aux usagers. Je suis content d’avoir pu faire en sorte que ça fonctionne, d’avoir mis en place le système de permanence qui permet d’échanger facilement et sans déranger les personnes en plein travail. On échange de mieux en mieux et on arrive à faire remonter à la Direction ce que nous disent les collègues » explique Rémi Rousseau, comme un bilan de son mandat.

Qui vote et comment ?

Le 17 novembre est une date importante : usagers, familles et salariés sont invités à élire leurs représentants pour les 3 prochaines années.

Les votes se déroulent par collège

Les familles ont reçu par courrier la liste de noms des 6 personnes qui se présentent pour être leurs représentants. Ils doivent renvoyer les bulletins par la Poste pour le 16 novembre au plus tard afin que leur vote puisse être pris en compte.

Pour les usagers et les salariés, le vote se déroule à l’ESAT le 17 novembre à bulletin secret. La Mairie de Mérignac prête même à l’établissement un isoloir et une urne ! Les gestes barrières seront, bien évidemment, respectés.

Le dépouillement sera réalisé le lendemain, 18 novembre. A la suite de l’annonce des résultats, les membres du CVS représentants les usagers se réuniront pour élire parmi eux le Président.

Cette année la concurrence est rude : 16 travailleurs se sont présentés. Un record… et une très bonne nouvelle pour les membres élus.

« Les nouveaux élus vont apporter encore de nouvelles idées pour améliorer le bien vivre à l’ESAT. J’ai envie que d’autres connaissent ce que l’on a vécu pendant 3 ans. Pour un moniteur, ça permet de découvrir autre chose que le fonctionnement de son atelier et d’être en contact avec d’autres usagers. C’est tellement épanouissant ! » explique Katya Drouet.

Le 17 novembre, RDV aux urnes !

Tous les 2 candidats à leurs réélections, nos deux représentants militent activement pour que tous aillent voter.  

« Voter est un droit fondamental, il faut s’en saisir! »  clame Katya Drouet. « Il permet d’exprimer son intérêt pour la vie à l’ESAT et de donner son soutien à la personne qu’on veut voir élue pour porter notre parole. »   

« Au CVS on nous laisse vraiment parler, c’est important d’aller voter pour une personne avec qui on s’entend bien, avec qui on pourra exprimer ce que l’on ressent » ajoute Rémi Rousseau.

Vous l’aurez compris, ils comptent sur vous pour exprimer votre voix le 17 novembre, ou jusqu’au 16 novembre par La Poste pour les familles des usagers ! 

Sur le même sujet

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

Personnaliser